Verre à moitié plein ou verre à moitié videLa semaine dernière après un déjeuner avec mes pairs coachs, alors que mon amie Vilma me disait qu’elle aimait bien la couleur de mon vernis à ongles, je me suis empressée de lui montrer les zones qui n’avaient pas supporté un séchage un peu négligé. Au lieu de profiter de l’instant présent et de tout le positif qu’il pouvait m’apporter, je me suis focalisée sur ce qui n’était pas parfait, pas fini comme je le souhaitais. Pas abouti.
Bien sûr, ici il ne s’agit que de vernis à ongle. Mais j’avoue que j’ai ce type de réflexe aussi bien dans ma vie privée que dans ma vie professionnelle. Un comportement perfectionniste qui peut se révéler assez fatiguant, parce qu’il nous empêche de profiter de ce que nous avons (après tout, c’est vrai que j’avais un vernis d’une très jolie couleur).

Poussé à l’extrême, ce comportement que l’on pourrait prendre pour une qualité parce qu’il nous permet de faire du bon travail (ah oui ?), risque de devenir un cauchemar paralysant. Nous en venons à cesser de mettre du vernis, parce que de toute façon il va s’abîmer cinq minutes après. À ne pas envoyer notre maquette d’album aux maisons de disque, parce que de toute façon elle n’est pas encore parfaite. À ne pas créer notre activité d’indépendant, parce que notre business plan n’est pas très bien rédigé.

Si vous aussi vous avez tendance à ne voir que le mauvais côté des choses, ou surtout ce qui mériterait d’être amélioré, voici quelques outils pour vous aider à être plus serein au quotidien et vous aider à ne pas chercher en permanence la petite bête.

Relevez chaque jour ce qui vous a fait plaisir

Tout comme le verre à moitié plein ou à moitié vide, être positif est une question de point de vue. La bonne nouvelle, que vous ayez du mal à adopter ce point de vue à cause de votre éducation ou d’une peur non identifiée, c’est que vous pouvez vous entraîner. Chaque soir, avant de vous coucher, prenez le temps de vous remémorer ce qui vous a fait plaisir lors de votre journée, ce qui vous a rendu fier ou content. Un minimum de trois sujets est une bonne habitude, car un ou deux pourraient sembler n’être que des exceptions.
Repassez-vous ces moments dans votre tête, prenez des notes pour acter ce que vous ressentez. Vous pourriez pour cela avoir un cahier ou un bloc-notes spécial. Personnellement, j’ai un agenda avec une demie-page dédiée à cela pour chaque jour. La seule règle ici, c’est de ne jamais ajouter de « même si » ou de « alors que ». Notez uniquement le positif ! À force, votre cerveau s’habituera à ne plus faire d’objection quand vous exprimerez votre joie ou votre satisfaction.

Faites la liste de tous les signes qui montrent que vous êtes sur la bonne voie

Quand nous doutons de nous ou que nous avons un regard trop critique, une bonne façon de voir les choses positivement, c’est d’enquêter et de collecter les preuves. En faisant quotidiennement la liste de tous les signes qui montrent, par exemple, que votre entreprise ou vos produits intéressent vos clients, vous serez bien obligé de regarder en face votre propre réussite. Soudainement, les « oui mais… » prendront un peu moins de place.
Encore une fois, vous pouvez y dédier un cahier, mais un fichier texte sur votre ordinateur peut aussi faire l’affaire. Notez tout. Une phrase, un encouragement que quelqu’un vous a dit (même s’il s’agit de votre conjoint), une personne qui s’est abonnée à votre newsletter, quelqu’un qui vous a demandé un échantillon gratuit et, bien sûr, un client qui signe un contrat avec vous ! Au fil des jours, votre fichier va s’étoffer, les cahiers de preuves vont s’empiler, et vous pourrez difficilement être honnête envers vous-même lorsque vous penserez que personne ne s’intéresse à ce que vous faites.

Intégrez que « savourer » et « s’en contenter » ne sont pas synonymes

Au bout d’un certain temps de pratique des listes ci-dessus, peut-être ressentirez-vous toujours une certaine retenue face à votre réussite ou face à vos plaisirs du quotidien. Une espèce de malaise sourd, difficilement identifiable. Quelque chose qui fera que quand votre premier tableau sera vendu, vous enverrez un texto joyeux à vos amis, mais vous retiendrez de faire une danse de la joie au milieu de votre cuisine. Pourtant, nous pouvons célébrer un petit pas, une avancée, une réussite si infime soit-elle, sans que cela signifie que nous allons nous en contenter.
Le problème, lorsque vous vous empêchez de faire votre magnifique danse de la joie, de réaliser un collage festif, ou de vous offrir un excellent goûter, un massage ou un CD, c’est que vous vous épuisez. Et si vous vous épuisez, vous aurez du mal à continuer à créer ou à satisfaire vos clients.
Le temps de la célébration est un temps nécessaire pour recharger nos batteries, car la route que nous empruntons en tant qu’entrepreneur indépendant n’a pas de fin (qui a parlé de retraite pour nous ?). Mettez donc un point d’honneur à faire une pause pour célébrer chacune de vos réussites. Vous reprendrez votre route ensuite, plein d’énergie.

Où en êtes-vous ?

Êtes-vous plutôt verre à moitié plein, ou verre à moitié vide ? Comment faites-vous pour gérer ces situations difficile où votre critique ou votre perfectionniste intérieur se fait trop entendre ? Avez-vous des astuces à partager avec les lecteurs qui pourraient être dans la même situation que vous ? Servez-vous des commentaires pour partager votre propre expérience.

Vous souhaitez créer votre activité mais vous ne sentez pas encore parfaitement armé ou pas totalement prêt pour cela ? Contactez-moi vite par email, en remplissant ce formulaire ou par téléphone au +336 11 04 43 77, pour prendre rendez-vous pour une séance de coaching. Je vous aiderai à vous poser les bonnes questions afin que vous cessiez de tergiverser et que vous passiez enfin à l’action.

Faites passer le message

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Il pourrait sûrement être utile à d’autres personnes. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux favoris en utilisant les boutons situés ci-dessous.

Crédit photo : S. Nova.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez prendre rendez-vous pour une séance de coaching ? Envoyez-nous un message :

En cours d’envoi

Tous droits réservés Bonobo Coaching - Marie Guyot - 2012-2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?