Martine PaulaisPour vous aider à vous lancer vous-même, vous inspirer ou vous donner des idées, nous inaugurons cette semaine une nouvelle rubrique sur Bonobo Coaching : « Ils ont sauté le pas ». Chaque mois, retrouvez l’interview d’un indépendant, artiste ou entrepreneur, qui a choisi de créer son activité et de réaliser ses rêves.
Ce mois-ci, nous commençons avec Martine Paulais qui a créé Alice et les Mots :

Bonjour Martine, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour ! Je fais de l’accompagnement à l’écriture : je suis là pour guider les gens qui ont envie d’écrire, pour leur plaisir ou par nécessité professionnelle. Je les aide à mettre au clair ce désir-là, à se donner les moyens de le réaliser en même temps que je relis leurs écrits et leur apporte des outils pour mieux se relire eux-mêmes et progresser.

Comment avez-vous commencé ? Que faites-vous aujourd’hui ?

J’ai toujours aimé les livres et l’écriture, qu’il s’agisse de lire ou d’inventer à mon tour des histoires. Toute petite, j’écrivais et montais des pièces de théâtre, fabriquais des journaux pour mes copines ou imaginais des contes horrifiques que je leur racontais sur le chemin de l’école… Après quelques années dans la presse et la communication, durant lesquelles j’ai aussi publié des nouvelles et écrit pour le théâtre, je me suis lancée dans l’animation d’ateliers d’écriture.
J’ai commencé par suivre une formation à l’animation chez Aleph Ecriture. J’ai démarré mon activité par un atelier régulier dans une librairie, puis j’ai travaillé pour un centre d’animation, puis une médiathèque… De fil en aiguille, je me suis constitué une clientèle. Aujourd’hui, mon activité a évolué : je travaille surtout avec des particuliers qui ont un projet d’écriture et veulent se donner les moyens d’aller vers la publication, et parallèlement pour des structures qui ont besoin de mes compétences soit pour animer des ateliers, soit pour former des animateurs.

Pourquoi « Alice et les mots » ?

Il fait référence à Alice au Pays des Merveilles, bien sûr… et les mots, eh bien, c’est déjà l’écriture.

À quoi ressemble une de vos journées type ? Quel est votre rythme de vie ?

Aucune de mes journées ne se ressemble : il y a les jours où j’anime des ateliers, les jours où je n’en anime pas, les jours avec rendez-vous, les jours où je travaille toute la journée chez moi, les jours où je prends le train pour aller animer hors de Paris… Dans tous les cas, la journée commence toujours de la même façon : petit-déjeuner, douche et quelques assouplissements ! Ensuite, eh bien soit je pars d’un bon pas (même si je ne suis pas vraiment du matin), soit je me sers un deuxième mug de thé ou de café, selon l’humeur… et je me colle devant l’ordinateur et une pile de bouquins pour préparer les prochains ateliers.
Je passe aussi beaucoup de temps à communiquer sur mon activité à travers les réseaux sociaux et le site d’Alice et les mots… Je lis énormément, ça fait partie de mon travail et c’est toujours un plaisir : des livres consacrés à mon activité, des critiques littéraires sur des blogs, un roman ou des nouvelles que je garde dans mon sac pour les trajets en métro, j’ai également une pile de livres auprès de mon lit, et une Kobo qui me suit dans les déplacements plus longs… La journée continue parfois en soirée lorsque j’anime des ateliers jusqu’à 22 h 30, mais je m’applique à préserver du temps pour ma vie personnelle.

Où travaillez-vous ? À quoi ressemble votre environnement ? En êtes-vous satisfaite ?

Quand je n’anime pas à l’extérieur je travaille chez moi, près de la baie vitrée qui donne sur le jardin, un endroit calme et lumineux… une chance incroyable en plein Paris. J’aime voir le ciel, les arbres, les oiseaux… tout autant qu’avoir la possibilité de rencontrer des gens si l’envie me prend de descendre boire un café au troquet du coin. Mon vrai problème est le manque de place : je rêve d’avoir une pièce entièrement consacrée à mon activité !

Quelles sont vos horaires ? Travaillez-vous le week-end ? Le soir ?

Sauf quand j’ai un rendez-vous ou un atelier, je n’aime pas être astreinte à des horaires. Je suis capable de le faire, bien sûr, mais je n’aime pas ça. L’essentiel est que le travail soit fait, donc s’il fait très beau et que j’ai envie d’en profiter, je sors. Quitte à travailler ensuite le soir ou le week-end, ça ne me dérange pas. Je vis avec quelqu’un qui a le même rythme que moi, ce qui facilite les choses.

Vue de la fenêtre de Martine PaulaisQuelle proportion de votre journée est consacrée à votre activité professionnelle ?

On peut dire que toute la journée est consacrée à mon activité, car même si je ne suis pas à ma table ou avec un groupe en train de travailler, les livres que je lis, les films que je regarde, les gens que je rencontre sont source d’idées, de projets, que je note dans un des petits carnets que je garde toujours avec moi. C’est un peu comme l’écriture, il y a un travail souterrain qui est difficilement comptabilisable.

Quelle proportion de votre temps de travail consacrez-vous à votre cœur de métier et quelle proportion à d’autres tâches, comme la gestion ou prospection ?

Je passe beaucoup de temps à prospecter, à communiquer (trop, pour mon goût). Le travail administratif, la comptaaussi sont chronophages. J’essaie de planifier des moments qui leur soient uniquement destinés, cela me libère l’esprit pour me consacrer complètement à ce que je préfère qui est la préparation et l’animation des ateliers.

Prenez-vous régulièrement des vacances ? Comment vous organisez-vous ?

L’été, mes vacances sont toujours des vacances « à mi-temps » car j’anime des ateliers par mail : dans ce cas-là, je travaille le matin ! J’accueille aussi en Normandie des gens qui viennent travailler à un projet d’écriture. Je me détends en changeant de rythme et d’environnement, je jardine, je rencontre les gens du cru, j’écris… Durant l’année, j’arrive à m’échapper de loin en loin et, pour le coup, je fais le black out pendant trois jours.

Comment trouvez-vous vos clients aujourd’hui ?

Trouver des clients demande beaucoup d’investissement. Même si les gens me contactent par le biais de mon site ou entendent parler de moi par le bouche à oreille, je dois aussi prospecter, trouver les structures qui auraient besoin de mes compétences : pas forcément des structures culturelles, car l’atelier d’écriture peut être utilisé en milieu scolaire, social, hospitalier… ou encore en entreprise.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail/activité ?

Dans cette activité, j’ai l’impression d’être toujours en train de découvrir quelque chose. Et ça, oui, c’est ce que je préfère.

Y a-t-il des choses que vous n’aimez pas faire ?

Ce que j’aime le moins : les démarches commerciales !… et tout le travail administratif. Je ne peux malheureusement pas y couper, ça fait partie du lot.

Si c’était à refaire, changeriez-vous quelque chose ?

Si c’était à refaire… je me lancerais plus tôt. Mais peut-être qu’avant, je n’étais pas prête.

Quelles sont les personnes qui vous ont inspirée et/ou qui vous inspirent aujourd’hui ?

Il y a tous les écrivains que je lis, que j’ai lus, que je lirai… dont les textes sont une mine pour trouver des idées d’atelier ! Les artistes, ceux avec qui je travaille régulièrement et ceux que je découvre. Et puis les gens dont la rencontre est à l’origine d’un projet, d’une idée…

Quels sont vos projets pour la suite ?

Continuer à développer mon activité d’animation, bien sûr, et… publier moi aussi ! Dans les années passées j’ai eu cette joie-là, j’aimerais bien la connaître à nouveau.

Où êtes-vous présente en ligne ? Quelle est la meilleure façon de vous contacter ?

Pour me trouver, vous pouvez taper Alice et les mots dans un moteur de recherche ou suivre l’URL. Et pour me contacter, par mail ou par téléphone au 06 15 03 83 54.

Merci beaucoup Martine ! Nous vous donnons rendez-vous en avril pour une prochaine interview d’entrepreneur.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez prendre rendez-vous pour une séance de coaching ? Envoyez-nous un message :

En cours d’envoi

Tous droits réservés Bonobo Coaching - Marie Guyot - 2012-2017

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?