Partir en vacances sous les cocotiers quand on est indépendantSi vous aimez ce que vous faites, l’activité d’entrepreneur indépendant que vous avez créée, vous avez peut-être du mal à partir en vacances. Ou même sans partir, peut-être avez-vous du mal à vous autoriser une semaine complète sans travailler. Que vous ayez l’impression d’avoir trop de pain sur la planche pour vous permettre de vous arrêter (est-ce réellement censé cesser un jour ?), ou que vous craigniez de perdre des clients si vous vous absentez (s’agit-il de clients enviables, s’ils attendent de vous que vous soyez disponible en permanence ?), il est pourtant nécessaire de prendre des vacances, et d’autant plus si vous êtes un entrepreneur indépendant.

Voici quelques unes des raisons et bénéfices qui devraient vous pousser à cesser toute activité professionnelle pendant plusieurs jours d’affilée.

Vous êtes fatigué-e

Si, si. Il se peut que vous ne vous en rendiez pas compte, ou à l’inverse que vous ayez des difficultés à vous lever le matin ou à vous trainer à l’autre bout de la ville pour assurer un rendez-vous. En tant qu’indépendants, parce que nous travaillons souvent sur des sujets qui nous passionnent, nous avons la fâcheuse manie de ne pas compter nos heures. Et si nous avons décidé que la journée de travail était terminée, nous pouvons facilement nous retrouver à faire des recherches sur Internet au lieu de passer du temps avec notre famille ou nos amis (pourtant, il s’agit aussi de travail !).
Votre corps se fatigue à force de travailler, même si vous passez la journée assis-e derrière un ordinateur, et vous avez besoin de lui accorder du repos pour être capable de repartir sur le ring. Ainsi, les vacances sont un bon moyen pour assurer votre capacité à travailler sur la durée.

Vous n’avez plus d’idées

Ou vous en avez énormément, mais vous n’arrivez plus à faire le tri et à savoir laquelle mettre en œuvre. Eh oui ! Votre cerveau a ses limites ! Quand vous en arrivez à ce stade, vous avez définitivement dépassé le temps de la simple fatigue. Il vous faut d’urgence des vacances !
N’hésitez plus, mettez vos affaires en ordre et cessez toute activité dès demain. C’est le seul moyen pour ne pas vous retrouver à faire des bêtises, comme oublier un rendez-vous avec un client, ne pas penser à envoyer une facture ou à faire votre déclaration mensuelle de chiffre d’affaire, ou encore envoyer un email à votre important (et un peu rigide) client Martin Denz en commençant par « ma chérie ».

Vous avez de moins en moins de clients

Lorsque votre clientèle se réduit dangereusement, votre logique vous souffle peut-être au contraire de continuer à travailler, à prospecter, à rencontrer du monde, à nouer des partenariats… Stop ! Avez-vous pensé que, si vous aviez de moins en moins de clients, c’était peut-être parce que vous étiez de moins en moins performant-e ou compétent-e dans votre travail ? Votre intuition vous lâche, vous en venez à ne plus dire le bon mot au bon moment, à vous tromper de lieu pour faire du réseau, voire même à sortir des énormités face à la bonne personne.
Là encore, c’est le bon moment pour « vous mettre en vacances », tout comme vous vous seriez mis-e en arrêt maladie si vous étiez salarié-e. Prescription du médecin ! Vous reviendrez de cette coupure frais et dispo, et de nouveaux clients ne tarderont pas à vous trouver sur leur chemin.

C’est à vous !

De quand datent vos dernières vacances ? Combien de temps vous êtes-vous autorisé à prendre ? Qu’avez-vous fait ? Comment avez-vous occupé vos journées ?
Si vous arrêtiez de travailler ce soir, que feriez-vous demain ?

Partagez votre ressenti dans les commentaires.

Vous n’arrivez décidément pas à partir en vacances ?

Venez me voir ! Je pourrai sans doute vous aider à vous autoriser à recharger vos batteries de la manière qui vous correspond le plus. N’hésitez pas à me téléphoner au +336 11 04 43 77 ou à me contacter par email ou en remplissant ce formulaire.

Faites passer le message

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Il pourrait sûrement être utile à d’autres indépendants ayant du mal à partir en vacances. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux favoris en utilisant les boutons situés ci-dessous.

Crédit photo : Thomas Gee.

Tags:
1 Commentaire
  1. SASSI 4 années Il y a

    Sujet Intéressaant

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez prendre rendez-vous pour une séance de coaching ? Envoyez-nous un message :

En cours d’envoi

Tous droits réservés Bonobo Coaching - Marie Guyot - 2012-2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?