Fréquences radioDans les articles de Bonobo Coaching, vous lisez régulièrement qu’en tant qu’entrepreneur, vous avez la chance de pouvoir vous organiser comme vous le souhaitez. Bien sûr, malgré les problèmes financiers que vous rencontrez peut-être parfois et qui vous donnent le sentiment de ne pas pouvoir dire non à tel ou tel client pénible, c’est vrai : vous pouvez vous organiser comme vous le souhaitez.
Au-delà de décider de mettre votre réveil à cinq ou dix heures plutôt qu’à sept heures, voire même de ne plus en mettre du tout, ce qui est important c’est d’identifier votre propre biorythme : le rythme qui vous convient et vous correspond pleinement en tant qu’entrepreneur. Celui grâce auquel vous allez vous sentir épanoui-e.

Aujourd’hui, nous vous proposons d’identifier votre biorythme d’entrepreneur dans trois domaines : la créativité, le travail (le moment où vous « produisez ») et le réseau. Ces trois domaines sont les fondations de votre activité d’indépendant : en bâtissant ou reconstruisant des fondations à votre image, vous développerez une activité qui vous correspondra et où tout sera plus facile. Alors, hop ! C’est parti !

Votre rythme créatif

Que vous vous perceviez comme quelqu’un de créatif ou non, en tant qu’entrepreneur vous avez régulièrement de nouvelles idées : un article pour votre blog, un projet à développer, une solution à apporter à un problème épineux… Ces idées peuvent venir alors que vous faites complètement autre chose ou, au contraire, lorsque vous avez décidé de les faire venir. Voire les deux ! Essayez d’enquêter dans le mois qui vient, pour découvrir comment les idées vous viennent : au moment où vous ne faites rien, où vous êtes tranquillement installé-e à observer le ciel et le vent dans les arbres ? Au moment où vous faites des tâches mécaniques comme votre jogging, vos pages du matin ou du coloriage ? Au moment où vous êtes concentré-e, comme lorsque vous cuisinez ou que vous butinez sur Internet ou à la bibliothèque en quête d’une réponse ?
Identifier ces moments où vous êtes davantage créatif-ve que d’habitude, vous permettra de mettre en place des outils pour ne pas perdre vos idées : un bloc-notes sur la table de chevet, votre téléphone dans la poche pendant que vous courrez pour y noter une idée ou utiliser une application dictaphone, un tableau d’images au-dessus de votre bureau pour vous inspirer inconsciemment, un carnet de coloriages sur lesquels griffonner chaque matin…

Votre rythme de travail

Contrairement à ce que le modèle du salariat essaie de nous faire croire, nous ne sommes pas tous faits pour travailler de neuf heures à dix-huit heures dans la journée. Peut-être êtes-vous beaucoup plus matinal-e : est-ce que sentir la maison endormie vous permet de mieux vous concentrer ? Est-ce que voir le monde s’éveiller vous aide à mettre vos idées en place ? Ou, au contraire, peut-être êtes-vous plutôt du soir : vous réussissez davantage à terminer un projet à la lumière de votre lampe de bureau, pendant que le reste de votre famille est déjà endormi, ou se repose en lisant ou en regardant le téléfilm du soir.
En tant qu’indépendant-e, vous avez la chance de pouvoir, ne serait-ce qu’en partie, vous organiser comme vous le souhaitez. N’hésitez donc pas à adapter vos horaires et vos plages de travail aux moments où vous êtes le plus productif : vous pourrez alors travailler moins longtemps et obtenir le même résultat.

Votre rythme de « réseautage »

Faire du réseau est incontournable lorsque l’on crée son entreprise (lorsque l’on est salarié aussi, mais c’est une autre histoire). Si vous habitez une grande ville, ou que vous êtes proche d’une grande ville, les événements ne manquent sûrement pas. Cela ne signifie pas en revanche, que vous devez participer à chacun d’entre eux ! Au contraire, il s’agit encore une fois de privilégier la qualité à la quantité : non seulement pour les résultats que vous obtiendrez ainsi, mais aussi pour le temps que vous gagnerez (ou que vous éviterez de perdre).
Maintenant que vous avez identifié votre rythme créatif et votre rythme de travail idéaux, demandez-vous à quel moment de la journée, mais aussi de la semaine, vous êtes le-la plus capable de rencontrer de nouvelles personnes. À quel moment et quel jour pouvez-vous réellement être à leur écoute ? Ces questions vous permettront de faire un premier tri parmi l’offre disponible. Ensuite, quelle est la forme de réseautage qui vous correspond le mieux ? Êtes-vous davantage à l’aise en petit comité ou dans les grandes foules ? Vous sentez-vous davantage satisfait-e lorsque vous avez passé un temps approfondi avec une ou deux personnes, ou lorsque vous avez passé quelques minutes avec une quinzaine de nouvelles personnes, à collecter leurs cartes de visite ? Dans un cas comme dans l’autre, pour que la rencontre soit profitable, il vous faudra ensuite prendre le temps de recontacter chacune de ces personnes : mais pour le premier contact, quelle forme vous correspond le mieux ?

C’est à vous !

Pour ces trois domaines, quel est donc votre biorythme d’entrepreneur ? Que décidez-vous de changer ou de mettre en place dans votre quotidien, afin que votre activité se développe d’une manière qui vous corresponde davantage ?
Sur quels autres domaines pouvez-vous dès aujourd’hui ajuster votre rythme pour être plus épanoui-e ?

Partagez vos choix dans les commentaires.

Vous avez des difficultés à identifier votre biorythme ?

Rencontrons-nous pour en discuter. Notre coaching pourra vous aider à mieux vous connaître et à faire les bons choix pour développer harmonieusement votre activité d’indépendant. Contactez-nous par email ou par téléphone au +336 11 04 43 77.

Faites passer le message

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Il pourrait sûrement être utile à d’autres personnes. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux favoris en utilisant les boutons situés ci-dessous.

Tags:
2 Commentaires
  1. Karine 3 années Il y a

    Oh oui pas de compatibilité entre mon rythme et celui du salariat: je n’émerge vraiment que vers 10H pour travailler jusqu’à 14h si je ne suis pas arrêtée dans ma lancé, il me faut environ 1 heure de break pour bien souffler et je pourrais aller jusqu’à 19h sans problème ou alors finir à 16h pour aller chercher mes bambins et m’occuper de ma petite famille jusqu’à leur coucher pour reprendre jusqu’à minuit à l’aise.

    Mais voilà, je dois bosser sur des horaires entre 7H45 le matin et 18h maxi le soir où on nous demande de faire maxi 7h30 dans la journée sinon vilain courrier, tout ça alors que je suis manager avec parfois de gros projets/événements à gérer. Alors j’essaie d’organiser mon activité au plus près de ce rythme: tâches simples voire mécaniques le matin, je manger souvent vers 13H car c’est calme et personne ne me met de pression en disant aller j’y retourne. Le soir je part à 17H30 maxi histoire que mes enfants ne restent pas trop longtemps à la garderie après l’école.

    • Marie Guyot 3 années Il y a

      Oui, malheureusement les entreprises se soucient bien peu du biorythme de leurs salariés et imposent à tous le même rythme, prétextant souvent des contraintes d’organisation comme le besoin d’ouvrir et de fermer les locaux à la même heure etc.
      Les plus humaines d’entre elles ont compris qu’autoriser le télé-travail était la clef de l’épanouissement de leurs salariés, quand les autres s’obstinent à faire en sorte qu’aucune tête ne dépasse…

      Bravo à vous Karine, d’avoir su trouver au milieu de tout cela une façon de travailler et de vous organiser qui vous permette à peu près de vous y retrouver !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez prendre rendez-vous pour une séance de coaching ? Envoyez-nous un message :

En cours d’envoi

Tous droits réservés Bonobo Coaching - Marie Guyot - 2012-2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?