Homme ajustant sa cravate au téléphoneQuand j’ai créé mon entreprise, je dois avouer que je ne me suis pas une seule seconde posée avec mon conjoint, pour discuter avec lui de l’incidence que ce choix aurait sur notre quotidien. Il était clair pour moi, et pour lui, que c’était la bonne décision pour mon épanouissement personnel et professionnel : je ne pouvais clairement pas recommencer à chercher un emploi salarié, et j’avais déjà un premier client me garantissant quelques heures de travail chaque semaine pour la première année.
Mais au fil du temps, j’ai réalisé que nos paysages professionnels respectifs étaient si différents, que cela l’empêchait parfois de comprendre concrètement ce qu’impliquait mon nouveau statut d’entrepreneur. Il faut dire par exemple que, quand moi je dois faire chaque jour des actions pour avoir un flot de clients réguliers, lui n’a jamais réellement eu besoin de faire plus d’efforts que celui de dire bonjour pour se faire embaucher. L’avantage de sa profession ! Et du fait d’être un homme dans un monde presque exclusivement féminin. Mais passons.

Nous avons dû faire la transition d’une vie où, pour faire court, nous étions tous deux salariés, à une vie où je me suis retrouvée à travailler la majeure partie du temps à la maison. Ce qui nous a poussés à faire plus d’efforts pour que notre quotidien soit adapté à nos besoins respectifs, et à davantage communiquer.

Alors si vous êtes dans la même situation, voici quatre points de vigilance essentiels, si vous avez créé, ou que vous envisagez de créer votre entreprise, alors que votre conjoint n’est pas lui-même entrepreneur.

L’espace

Si vous travaillez chez vous, vous allez avoir deux problématiques spécifiques à gérer avec votre conjoint : votre espace de travail, et votre temps de présence à la maison.
Pour le premier, les choses seront bien sûr plus faciles à gérer si votre bureau est dans une pièce fermée, dédiée à votre activité professionnelle. En revanche, si vous travaillez dans le salon ou dans la cuisine, vérifiez avec votre conjoint jusqu’à quel point il est réellement prêt à voir vos affaires envahir l’espace commun : allez vous devoir tout ranger chaque soir ? Si oui, quels aménagements pouvez-vous mettre en place pour vous faciliter la vie ?
Pensez aussi à vous bien sûr : de quoi avez-vous besoin de sa part, pour vous sentir chaque matin dans un espace réellement professionnel ? Quelles actions ou gestes aimeriez-vous qu’il fasse de son côté ?

Le temps

De même, soyez clair concernant votre temps de présence à la maison : ce n’est pas parce que vous êtes à la maison que vous êtes disponible pour faire les courses, le ménage ou la vaisselle. Pendant vos heures de travail, vous travaillez ! Et cela vaut aussi pour vous-même bien sûr : soyez vigilant à ne pas vous laisser détourner de votre activité professionnelle par les tâches du quotidien.
Dans le même ordre d’idées, n’hésitez pas à discuter d’autres aspects de votre nouveau quotidien : allez-vous « prendre » les mêmes vacances que votre conjoint ? « Rentrer » aux mêmes horaires à la maison ? Essayez d’envisager tous les détails, et n’hésitez pas à refaire le point régulièrement, ensemble, afin de trouver le bon équilibre.

L’argent

En 2016, être salarié n’est plus un statut qui met complètement à l’abri mais, en général, être salarié signifie tout de même que notre salaire tombe tous les mois. Que l’on se soit donné à fond tous les jours ou pas.
Si votre conjoint n’est pas entrepreneur, il est donc probablement habitué à toucher un revenu chaque mois, voire même à bénéficier d’un certain nombre d’avantages auxquels vous, vous ne pouvez pas ou plus prétendre.
Pour gérer cette différence, il sera donc sans doute nécessaire de rassurer votre conjoint à propos de vos revenus et de votre quotidien. Montrez-lui que vous n’avez pas créé votre entreprise sur un coup de tête, que votre projet correspond réellement à un besoin, que les clients, même potentiels, existent. Bien sûr l’idée ici n’est pas qu’il valide vos choix, encore moins qu’il vous autorise à les faire, mais qu’il ait conscience de votre engagement professionnel.

L’entrepreneuriat

Enfin si votre conjoint n’est pas entrepreneur, il y a fort à parier que votre quotidien lui est complètement étranger. La difficulté sera donc de lui faire comprendre ce qu’implique la création de votre entreprise : trouver des clients, les garder, gérer une comptabilité particulière, faire des investissements, ajouter sans cesse de nouvelles cordes à votre arc, prendre des risques… Autant de choses qu’un salarié n’a en général pas besoin de faire, ou du moins, pas besoin d’assumer seul !
Prenez donc le temps de partager votre quotidien avec votre conjoint, de lui raconter ce que vous faites : pas seulement votre métier, mais aussi vos nouvelles tâches d’entrepreneur. Parce qu’il en aura une vision plus claire et plus juste, il sera alors plus à même de vous soutenir et de vous accompagner dans votre voyage entrepreneurial, mais aussi de vous aider à construire la confiance en vous dont vous aurez besoin face à vos clients.

C’est à vous !

Vous avez créé votre entreprise alors que votre conjoint et vous-même étiez habitués à un quotidien de salariés ? Qu’avez-vous mis en place ? Quelles ont été les difficultés ? Comment les avez-vous surmontées ?
Ou au contraire, vous avez du mal à sauter le pas de la création d’entreprise, parce que c’est un univers que ni votre conjoint ni vous-même ne connaissez ?

Partagez votre expérience dans les commentaires.

Vous avez du mal à communiquer vos besoins ?

Prenez rendez-vous pour que nous discutions de votre situation ! Contactez-moi par email, par téléphone au +336 11 04 43 77, ou en remplissant ce formulaire de contact. Je vous aiderai à faire entendre et respecter vos besoins au quotidien.

Faites passer le message

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Il pourrait sûrement être utile à d’autres personnes. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux favoris en utilisant les boutons situés ci-dessous.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez prendre rendez-vous pour une séance de coaching ? Envoyez-nous un message :

En cours d’envoi

Tous droits réservés Bonobo Coaching - Marie Guyot - 2012-2017

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?