Petit portrait chinois

Si j’étais…

un livre : The Eyre Affair de Jasper Fforde (L’affaire Jane Eyre)
un film : Singin’ in the Rain de  Stanley Donen et Gene Kelly (Chantons sous la pluie)
un sentiment : la joie de vivre
un objet iTech : mon smartphone
un animal : une pie
un lieu : la forêt en automne
un moyen de transport : mes pieds
une couleur : le vert

Joanne est coach professionnelle, partenaire de Bonobo Coaching.
Elle est britannique, mariée à un Français, maman d’une petite fille et elle habite en banlieue parisienne.

Vous pouvez prendre rendez-vous directement avec elle si son style de coaching vous intéresse, en cliquant sur le bouton ci-dessous.
Elle vous coachera par téléphone ou par Skype en fonction de vos préférences, ou en face à face dans un café ou un espace vert si vous êtes sur Paris.

Joanne Archibald, coach partenaire de Bonobo CoachingUn peu plus de détails sur mon parcours

Je crois que j’ai toujours été coach, ou bien qu’il y a toujours eu un coach en moi. Quand j’ai décidé d’en faire mon métier, la réaction de mes proches a été révélatrice : ceux qui me connaissent le mieux m’ont dit « mais bien sûr, tu es faite pour cela, tu le fais déjà d’ailleurs ! »

Avant de me former au coaching co-actif avec le Coach Training Institute (formation accréditée par l’ICF), j’ai travaillé avec un coach moi-même et j’ai pu voir en direct l’impact qu’un coach peut avoir sur un individu, un groupe, et sur la société en général. Quand j’ai commencé la formation, j’ai tout de suite su que j’avais trouvé ma vocation  – j’étais d’ailleurs un peu surprise de voir à quel point le métier était naturel pour moi.

J’ai entamé ma formation au coaching alors que j’étais toujours en poste à plein temps en tant que Responsable Communication pour une société évènementielle. Avant que je devienne coach, ma carrière a été assez variée. Après des études littéraires à l’Université de Cambridge, j’ai travaillé dans le marketing théâtral à Londres. Une fois à Paris, j’ai travaillé dans la communication pour une société de technologie industrielle, et ensuite j’ai été chef de projet sur un portefeuille divers de sociétés du CAC 40 pour une agence de communication. Même si je me plaisais bien dans la communication, j’ai toujours su que ceci n’était ni ma vocation, ni ma passion.

J’ai longuement réfléchi avant de quitter mon CDI et de me lancer à mon compte en tant que coach. En fait, c’est la naissance de ma fille qui m’a poussée à l’action. J’ai regardé son beau visage, plein de potentiel, la vie devant elle, et j’ai eu envie de la voir faire tout ce qu’elle veut avec sa vie, sans compromettre ses rêves. C’était une sensation très forte. Et j’ai pensé : bon, si c’est ça que je veux pour elle, je dois être un meilleur exemple pour elle. Pendant cette période de ma vie, un deuil soudain m’a aussi fait prendre pleinement conscience de la vérité que je répétais à mes amis depuis des années : la vie est trop courte pour la vivre autrement que complètement éveillé et engagé.

Abandonner le salariat n’a pas été une décision facile pour moi – j’étais très attachée à la sécurité et au confort d’un CDI. Mais maintenant, en tant que coach professionnelle à plein temps, mon épanouissement prend le pas sur mes peurs. Je suis très fière de mon métier – fière de savoir que je contribue au bonheur et à l’épanouissement des autres, et que je contribue ainsi à construire un monde meilleur.

Avoir travaillé en grande entreprise fait de moi un choix naturel pour coacher d’autres personnes qui viennent de cet univers – et étant partie de ce monde, je peux compatir avec ceux qui luttent pour le quitter. J’étais sur la voie du « high-flyer » traditionnel, donc je peux comprendre à quel point c’est effrayant de choisir une autre voie. En tant qu’expatriée, je comprends les challenges de vivre et travailler à l’étranger, ou dans une langue étrangère – je connais cette sensation de ne pas être « à sa place », et en tant que jeune maman, je sais ce que c’est que de jongler avec plein de responsabilités.

C’est par nature que je suis coach, mais c’est mon parcours qui m’a aidée à développer ma compassion, mon humour, ma perspicacité et mon empathie. C’est tout ça que j’offre à mes clients. J’ai le même souhait pour mes clients que pour ma fille, et pour moi-même : nous voir exploiter notre potentiel et vivre heureux et épanouis, dans la poursuite de nos rêves. Parce que je suis convaincue que la vie est trop courte pour vivre autrement.

Découvrez aussi Marie Guyot, coach professionnelle et fondatrice de Bonobo Coaching, et Marion Guiset, coach professionnelle partenaire de Bonobo Coaching.

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez prendre rendez-vous pour une séance de coaching ? Envoyez-nous un message :

En cours d’envoi

Tous droits réservés Bonobo Coaching - Marie Guyot - 2012-2017

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?